Philippe Schwartz
Sexologie Hypnothérapie Relaxation à Paris 16
36 rue Scheffer, 75116 Paris 16
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 24 52 83 82

Sexothérapie et traitements pharmacologiques des troubles sexuels

Sexologie

L’existence de traitements pharmacologiques pour certains troubles sexuels rend-elle inutile une sexothérapie ? La question se pose en particulier dans les troubles sexuels masculins dans la mesure où sont apparus des traitements pharmacologiques efficaces des troubles de l’érection et de l’éjaculation prématurée.

Si les traitements pharmacologiques apportent souvent une solution à la dysfonction sexuelle masculine, ces traitements ne sont toutefois que ponctuels et strictement somatiques alors que nombre de facteurs intervenant dans le trouble ne relèvent pas de la physiologie de la réponse sexuelle : anxiété, confiance en soi, estime de soi, relations au sein du couple, etc., qui vont impacter le bien-être du couple bien au-delà de sa seule sexualité.

On a ainsi pu montrer que si les inducteurs pharmacologiques de l’érection (Viagra®, Cialis®, etc.) améliorent significativement la satisfaction sexuelle, la satisfaction concernant le bien-être global et les relations de couple n’est en revanche pas améliorée de façon notable.

Les traitements pharmacologiques ne prennent ainsi pas en compte et ont même tendance à « mettre sous le tapis » les dimensions psychosociales, fantasmatiques, relationnelles, sensuelles ou la question du désir sexuel, de la vie amoureuse et de la vie relationnelle de couple.

Un médicament ne pourra pas combler une défaillance de la communication, de la parole, de l’affectif et du désir, si essentiels dans la vie d’un couple et dans une relation sexuelle harmonieuse. Pour simplifier, à quoi bon avoir une érection si on n’a pas le désir de faire l’amour ?

Les principaux échecs des traitements pharmacologiques dits « sexoactifs » sont d’ailleurs constatés dans les couples où la part psychogénique du dysfonctionnement n’a pas été suffisamment évaluée et prise en compte.

Les troubles sexuels se situent ainsi souvent dans un contexte plus large que la seule dimension « technique » sexuelle et les sexothérapies conservent donc tout leur intérêt en association avec les traitements ponctuels pharmacologiques (traitements dits combinés).

 

Les sexothérapies restent justifiées en association avec les éventuels traitements pharmacologiques des troubles sexuels qui ne traitent qu’une dimension de la dysfonction sexuelle.

 

Bonierbale M. Les sexothérapies et leur évolution. In Courtois F, Bonierbale M et coll. Médecine sexuelle. Lavoisier Ed., Paris, 2016


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.