Philippe Schwartz
Sexothérapeute Relaxation à Paris 16
36 rue Scheffer, 75116 Paris
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 24 52 83 82

Relaxation

La lombalgie ou « mal de dos » est une cause fréquente de plainte, surtout avant l’âge de 65 ans. On estime que 80% de la population française souffrira au moins une fois de lombalgie dans sa vie.

 

 

Qu’est-ce qu’une lombalgie ?

Les lombalgies peuvent définir toutes les douleurs ressenties au niveau du dos. Elles peuvent être ressenties du cou jusqu’en bas du dos et se caractérisent en général par une douleur sourde, augmentant lors des mouvements du tronc et des efforts de toux ou le rire, et sont soulagées par le repos allongé.

En pratique, on considère toutefois les lombalgies comme des douleurs de la région dorso-lombaire, dans la région communément appelée « des reins », les douleurs de la partie supérieure du dos étant dénommées dorsalgies.

Les lombalgies relèvent de deux catégories principales de causes, physiques et psychiques, lesquelles interfèrent souvent entre elles.

Outre les causes médicales, les lombalgies sont souvent associées à un état de tension musculaire et peuvent également provenir ou s’amplifier de contrariété, de syndrome dépressif, d’anxiété, d’un stress personnel ou professionnel.

Du fait de l’existence de causes médicales, les lombalgies justifient une consultation auprès de son médecin.

 

A long terme, le risque de chronicité

Dans la majorité des cas, la lombalgie est bénigne et s’amende en quelques jours. Elle peut toutefois persister au-delà de 6 semaines, se transformant alors en lombalgie chronique.

Dans le cas d’un tel passage à la chronicité, des répercussions psychologiques de la douleur et du handicap généré dans la vie quotidienne et professionnelle peuvent survenir et favoriser l’apparition d’une souffrance psychique voire d’une dépression.

 

L’importance de l’hygiène de vie

En raison du rôle majeur de la colonne vertébrale et de ses mouvements dans la vie de tous les jours qu’elle soit personnelle ou professionnelle, une hygiène de vie visant à protéger et épargner son dos est indispensable.

• Le surpoids est un facteur notable de mal de dos. Il importe donc de perdre ce surpoids en cas de lombalgie en ayant recours à un régime alimentaire et à des comportements alimentaires sains.

• L’activité physique permet de muscler son dos et d’entretenir un bon état fonctionnel de sa colonne vertébrale et de sa musculature dorsale.

• De nombreuses douleurs du dos viennent d’un mauvais sommeil dû à une mauvaise literie qui empêche la mise au repos physiologique de la colonne vertébrale. Un bon sommier, un bon oreiller soutenant bien la nuque et un matelas relativement ferme sont des garanties pour un repos du dos de bonne qualité.

 

La place des pratiques de soins complémentaires

Une approche thérapeutique unique s’avère être souvent insuffisante pour prendre en compte toutes les composantes de la douleur lombalgique. Des pratiques complémentaires peuvent alors être associée avec bénéfice dans le cadre d’une prise en charge multimodale des sujets lombalgiques.

 

Yoga, Tai Chi, Qi gong

Les activités physiques douces procurées par ces disciplines sont parfaitement adaptées aux sujets lombalgiques.

Elles associent de façon très bénéfiques exercice physique modéré et relaxation mentale et favorisent une meilleure gestion de la perception des douleurs.

 

Relaxation

La relaxation permet une réduction de la perception douloureuse en réduisant le stress et l’anxiété et en apprenant au sujet à focaliser son attention sur les parties non douloureuses et les sensations corporelles agréables.

 

Méditation de pleine conscience

La méditation de pleine conscience basée sur la réduction du stress a montré apporter une diminution des douleurs du dos mais aussi une amélioration fonctionnelle de la mobilité vertébrale.

Elle a montré favoriser une réduction du besoin médicamenteux antalgique et améliorer l’insomnie due aux douleurs.

 

Quelques sources & lectures

• Assurance maladie. Je souffre de lombalgie : de quoi s’agit-il et que faire ? 2017

• HAS. Prise en charge du patient présentant une lombalgie commune. Mars 2019

• Mal de dos (lombalgie) https://eurekasante.vidal.fr/maladies/appareil-locomoteur/mal-dos-lombalgie.html


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.