Philippe Schwartz
Sexologie Hypnothérapie Relaxation à Paris 16
36 rue Scheffer, 75116 Paris 16
 
Disponible aujourd'hui de 9h30 à 13h et de 13h30 à 19h30
 
06 24 52 83 82

Prises en charge sexologique, psychologique et corps-esprit d’une baisse du désir sexuel

Sexologie

Prise en charge sexologique

L’approche sexothérapique comprend plusieurs dimensions :

  • Temps informationnel et éducatif sur la sexualité, les réponses sexuelles de la femme et de l’homme, incluant la mise à plat des fausses croyances.
  • Apaisement des tensions relationnelles.
  • Repérage des comportements inadaptés et des facteurs bloquants : bouderies, remarques inappropriées, ruminations anxieuses, angoisse d’anticipation d’un échec, anxiété de performance, craintes douloureuses, etc.
  • Amélioration de la communication au sein du couple ou entre les partenaires.
  • Recentrage des relations vers l’affectif, la tendresse et sur l’intimité.
  • Diversification des expériences sensuelles et sexuelles.
  • Conseils de lectures pour redynamiser le potentiel fantasmatique érotique (bibliothérapie).
  • Travail sur « l’ici et le maintenant » et sur les sensations corporelles, notamment en relaxation.

Plutôt que de vouloir lutter de front contre les pensées négatives, la sexothérapie vise à augmenter les sensations et pensées agréables au profit de la redécouverte d’une intimité érotique et sexuelle qui s’accompagnera alors d’une distanciation par rapport aux pensées dysfonctionnelles perturbant la sexualité.

Selon la souffrance exprimée et les caractéristiques de la baisse du désir, la prise en charge sera individuelle ou de couple.

Chez les couples n’étant pas en conflit majeur, une prise en charge sexologique du couple basée sur des conseils comportementaux et des suggestions favorisant la reprise d’une communication positive et érotique est souvent suffisante :

  • Recréer une intimité spécifique au couple : rendez-vous amoureux, temps dédié au couple, etc.
  • Préservation de la chambre comme lieu exclusivement réservé à la sexualité et au sommeil.
  • Création d’un univers érotique : bougies, musique, messages, efforts vestimentaires et sur soi, etc.
  • Redécouverte d’une sexualité centrée sur soi et sur la sensualité partagée et l’échange.
  • Communiquer sur ses difficultés, sur ses désirs, sur ses sentiments, ses émotions, son plaisir.

La prise en charge sexologique traitera également les dysfonctions sexuelles éventuellement associées : trouble de l’érection, de l’orgasme, douleurs pendant les rapports, etc.

 

Thérapies cognitivo-comportementales (TCC)

Les TCC peuvent être particulièrement intéressantes pour la prise en charge des couples conflictuels, notamment les thérapies dites d’acceptation, les thérapies systémiques de couple et les thérapies centrées sur les émotions.

Elles visent à agir dans plusieurs dimensions :

  • Disparition des comportements d’échecs et des pensées ou émotions négatives parasites.
  • Apprentissage de nouvelles stratégies comportementales.

Tout comme les traitements sexologiques et la relaxation, leur axe est l’inscription de l’acte dans « l’ici et le maintenant » et dans la rupture du cercle vicieux selon lequel les conséquences du problème deviennent les causes de l’échec par le biais des pensées négatives anticipatrices (angoisse d’anticipation).

Le conjoint peut être impliqué dans la thérapie si son attitude réactionnelle négative constitue un élément du cercle vicieux des peurs et pensées négatives.

Une des limites des TCC est que souvent la seule disparition du symptôme satisfait le patient à court terme mais ne résout pas le problème à long terme sans prise en charge psychothérapique parallèle.

 

Pratiques complémentaires « corps-esprit »

Ces pratiques constituent des compléments de prise en charge d’efficacité notable. Elles sont à définir en fonction des préférences des patients.

 

Massages

Tous les massages peuvent être bénéfiques pour leur action sur la décontraction musculaire, la réduction du stress et la sensation de bien-être corporel qu’ils procurent. Ils peuvent également favoriser la verbalisation d’un problème ou d’un conflit.

 

Les massages californiens sont particulièrement axés sur l’éveil à la sensualité et sur le renforcement de la conscience corporelle via le toucher et la respiration.

 

Le Sensate focus est une technique spécifique à la sexologie. Il consiste à prescrire au couple des pratiques et caresses réciproques en dehors de toute pénétration jusqu’à ce que les attentes et la perception érogène de l’autre soient connues et identifiées par chacun.

Il s’agit d’une reprogrammation de la sexualité en la focalisant non plus vers un objectif final (pénétration, orgasme) mais sur les sensations de plaisir ressenties au présent. On substitue ainsi une focalisation des pensées sur le désir, le plaisir et la montée de l’excitation aux pensées intrusives négatives anticipatrices.

Le Sensate focus comprend plusieurs étapes thérapeutiques :

  • Focus 1 : caresses réciproques sur tout le corps sauf zones érogènes (fesses, seins, etc.)  et sexuelles (organes génitaux).
  • Focus 2 : inclusion des zones érogènes sans caresse des organes génitaux.
  • Focus 3 : viennent s’ajouter les caresses génitales, la masturbation du partenaire et son orgasme.
  • Focus 4 : la pénétration est désormais autorisée. Elle doit se dérouler « en pleine conscience » des sensations ressenties, doucement, lentement, en portant une attention aux réactions du partenaire (« slow sexe »).
  • Certains y incluent une étape intermédiaire entre les focus 2 & 3 avec l’usage d’une huile de massage, modifiant ainsi les sensations ressenties. On peut aussi ne pas en faire une étape spécifique et laisser à chaque partenaire le choix de donner ou de recevoir les caresses avec ou sans huile de massage.

Outre la reprogrammation sensuelle, il s’agit également d’une reprogrammation de la communication du couple autour de sa sensualité et de son plaisir.

 

Yoga, Tai Chi, qi gong

Tout comme les massages, les pratiques à médiation corporelle sont bénéfiques pour leur action sur la décontraction musculaire (contraction musculaire défensive), la réduction du stress et la sensation de bien-être corporel qu’ils procurent.

Elles peuvent également favoriser l’apparition de nouvelles habilités corporelles plus calmes, plus détendues.

 

Relaxation

La relaxation est un aspect important de la prise en charge sexologique avec un travail sur le temps présent (« l’ici et le maintenant ») et sur les sensations corporelles.

Elle associe :

  • Apprentissage de la chasse des idées parasites intrusives venant perturber les séances érotiques ou inhiber le désir ou l’excitation sexuels : ruminations anxieuses, anticipations d’échec, pensées qui n’ont rien à faire à ce moment-là, etc.
  • Focalisation de l’attention sur les perceptions corporelles de décontraction et de bien-être.
  • Visualisation d’images érotiques visant à relancer le processus fantasmatique.
  • Exercices musculaires périnéaux visant à la prise de conscience d’un contrôle sur les organes génitaux et la focalisation sur les sensations pelviennes agréables.

Elle permet de mettre en évidence des blocages sensoriels au niveau corporel et de favoriser la verbalisation en passant par l’analyse de ces blocages corporels.

Elle permet également au sujet de s’approprier un outil performant pour la gestion du stress que le sujet pourra mettre à profit dans de nombreuses situations.

 

Hypnose

L’hypnose est basée sur la création d’un état modifié de conscience amenant à augmenter la fluidité de la communication entre le corps et l’esprit.

Par le biais de suggestions, elle induit une dissociation entre les pensées critiques qui sont suspendues (conscient) et la pensée analogique primaire et l’imagination (inconscient).

Elle permet ainsi :

  • De faire tomber les résistances cognitives et faciliter le lâcher-prise.
  • De rétablir une communication du sujet avec ses pensées inconscientes, ses représentations corporelles, ses sensations.
  • Grâce à l’utilisation de métaphores symboliques ou sensuelles, d’induire le sujet dans une reprogrammation positive de ses comportements et de ses réponses corporelles (« transduction »).

Elle vise ainsi à neutraliser une pensée négative en la remplaçant par une séquence psychocorporelle positive. Il s’agit en fait « d’inhiber les inhibitions ».

L’hypnose est particulièrement efficace en sexologie pour stopper les cercles vicieux des pensées intrusives anticipatrices de l’échec sexuel.

L’abord en hypnose des troubles du désir va être plus axé sur les sens, la sensualité globale corporelle, la peau et les zones érogènes et la diffusion des sensations dans le corps.

 

Méditation de pleine conscience

Elle représente un complément souvent très bénéfique à la prise en charge sexologique.

La pratique régulière de la méditation de pleine conscience favorise la présence dans le moment présent sans pensée parasite et permet d’être pleinement conscient de ses perceptions corporelles et des sensations d’excitation sexuelle.

Elle est également efficace pour évacuer le stress et traiter l’anxiété ou la dépression qui sont de fréquentes conséquences négatives des difficultés sexuelles.

Elle libère donc la place pour les pensées érotiques, le lâcher-prise et l’accueil des perceptions sensuelles et sexuelles.

Dans les baisses de désir, la méditation peut être un apport notable en développant la bienveillance envers soi et en favorisant l’éloignement des jugements négatifs ou le sentiment de mal-être.

 

Brotto LA, Basson R. Group mindfulness-based therapy significantly improves sexual desire in women. Behav. Res. Ther, 2014; 57: 43-54

Bruno I. Massages du monde. Hachette Ed., Paris, 2019

Courtois F, Bonierbale M et coll. Médecine sexuelle. Lavoisier Ed., Paris, 2016

Lansac J, Lopès P et coll. Questions sexo. Eyrolles Ed., Paris, 2017

Lopès P, Poudat FX. Manuel de sexologie. Elsevier Masson Ed., Paris, 2014

Mignot J et coll. L’aide-mémoire de psycho-sexologie. Dunod Ed., Paris, 2013

Silverstein RG et coll. Effects of mindfulness training on body awareness to sexual stimuli. Psychosom. Med., 2011; 73: 817-825

Stephenson KR. Mindfulness-based therapies for sexual dysfunction. Mindfulness, DOI 10.1007/s12671-016-0652-3


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.