Philippe Schwartz
Sexothérapeute Relaxation à Paris 16
36 rue Scheffer, 75116 Paris
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 24 52 83 82

Relaxation

La fibromyalgie est une maladie caractérisée par des douleurs diffuses à l’origine d’un handicap personnel, social et professionnel pouvant être majeur et avec des répercussions psychologiques souvent importantes.

Maladie relativement rare (environ 2% de la population) et à prédominance féminine, la souffrance ressentie au niveau individuel est amplifiée par un fréquent « c’est dans la tête » de la part de l’entourage ou même parfois des soignants.

Mais les progrès réalisés dans les techniques d’imagerie médicale et d’étude des syndromes douloureux ont permis de montrer que l’origine de la fibromyalgie n’est pas « dans la tête » et on considère maintenant la fibromyalgie comme une véritable maladie à part entière liée à des anomalies de la perception de la douleur.

 

Des modifications des vaisseaux et de la biochimie du cerveau

Les recherches ont retrouvé une diminution des taux de sérotonine (substance chimique intervenant à la fois dans la perception de la douleur et dans la régulation de l’humeur) ou d’autres substances chimiques (neurotransmetteurs) comme la dopamine ayant un rôle dans la transmission de la sensation douloureuse au niveau du système nerveux.

 

Des troubles de la perception des sensations dans le sens d’une exagération des perceptions douloureuses

Une douleur d’intensité faible est ainsi perçue comme forte, une stimulation non douloureuse est perçue comme douloureuse.

On parle de perturbation du traitement des messages douloureux au niveau du système nerveux dans le sens d’une « hyperalgésie ».

 

D’autres anomalies sont également évoquées

D’autres recherches évoquent des troubles hormonaux ou une prédisposition génétique.

 

Les hypothèses récentes s’orientent vers une augmentation de la sensibilité corporelle liée à la sérotonine et probablement d’origine génétique.

La fibromyalgie est donc une maladie bien réelle même si on n’en connaît pas encore avec précision tous les mécanismes pathologiques, dans le traitement de laquelle les prises en charges psychocorporelles occupent une place importante prenant en compte autant la douleur que le vécu de la maladie.

 

 

Cathébras P et coll. Dossier Algies diffuses. Rev. Prat. MG, 2012 ; 26 : 867-873

Evdokimov D et coll. Reduction of skin innervation is associated with a severe fibromyalgia phenotype. Ann. Neurol., 2019; 86: 504-516

Khoury S et coll. A functional substitution in the L-aromatic amino acid decarboxylase enzyme worsens somatic symptoms via a serotonergic pathway. Ann. Neurol., 2019; 86: 168-180


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.