Philippe Schwartz
Sexologie Hypnothérapie Relaxation à Paris 16
36 rue Scheffer, 75116 Paris 16
 
Disponible aujourd'hui de 9h30 à 13h et de 13h30 à 19h30
 
06 24 52 83 82

La baisse du désir sexuel, c’est quoi exactement ?

Sexologie

Le désir sexuel (libido) correspond à une pulsion instinctive primaire de la vie et obéit à deux déterminants principaux :

  • Une origine sensorielle : stimulations érotiques externe (visuelle, auditive, olfactive, toucher, etc.).
  • Une origine psychologique interne : fantasmes, émotions, préférences sexuelles, etc.

On définit plus largement le désir sexuel comme « toute action entreprise afin d’atteindre un objectif sexuel ».

Il est le facteur déclenchant de l’excitation sexuelle qui est le préalable à la mise en œuvre du comportement sexuel.

 

Le désir est une pulsion vers l’autre et vers le plaisir

Tout comme la faim ou la soif qui visent au maintien de la vie, le désir sexuel est une pulsion de vie qui a pour objectif primaire la perpétuation de l’espèce en aboutissant à un rapport sexuel.

Dans la société humaine où la perpétuation de l’espèce n’est pas la seule motivation à la sexualité, le maintien d’un désir sexuel fort est associé à une meilleure relation conjugale.

Contrairement à la fin ou la soif, la sexualité n’est toutefois pas un besoin indispensable à la survie de l’individu. En l’absence de confrontation à la sexualité, de nombreux sujets célibataires ne souffriront pas d’une absence de désir sexuel mais pourront en revanche se sentir « anormaux » par rapport aux autres.

Chez l’homme la baisse du désir sexuel est proportionnelle à l’âge : de moins de 2% des hommes avant 44 ans à 41% entre 66 et 74 ans.

En revanche chez la femme, les fluctuations du désir sont plus discontinues et souvent en rapport avec les événements de la vie génitales (grossesse, parentalité, ménopause) et on ne retrouve pas de corrélation progressive avec l’âge.

La baisse du désir concerne 16 à 43% des femmes à travers le monde, cet écart reflétant l’influence de la relation entre socialisation culturelle et sexualité (pratiques conjugales, religieuses, etc.). Il s’agit de la dysfonction sexuelle la plus fréquente chez la femme.

Certaines baisses du désir ne sont que réactionnelles et temporaires, secondaires à un stress ponctuel, une fatigue, une dispute, la grossesse, etc., et n’ont aucun caractère pathologique.

L’asexualité est définie comme un choix de pratique sexuelle et non comme une baisse du désir.

 

Signes et symptômes de la baisse du désir

La baisse du désir sexuel ou « désir sexuel hypoactif » se caractérise par plusieurs éléments associés :

  • Manque persistant ou récurrent de fantasmes sexuels et des pensées érotiques.
  • Absence ou diminution de l’intérêt pour les activités sexuelles.
  • Désir non déclenché par les stimulations sexuelles.
  • Souffrance du sujet voire détresse psychologique, souffrance du ou de la partenaire, souffrance du couple.

Les troubles du désir sexuel sont ainsi à différencier d’une dysharmonie de désir entre deux partenaires, de l’absence d’excitation sexuelle et des troubles de l’orgasme.

Il ne s’agit pas non plus d’une aversion sexuelle de type dégoût ou phobie des activités sexuelles.

 

Facteurs favorisant une baisse du désir sexuel

Le diagnostic devra d’abord authentifier la baisse du désir sur l’existence des éléments précisés ci-dessus depuis au moins 6 mois puis procéder à l’évaluation de différents facteurs biologiques ou physiologiques et contextuels :

  • Age du sujet : il existe un déclin quasi physiologique du désir sexuel avec l’âge, progressif chez l’homme et plus centré sur la survenue de la ménopause chez la femme.
  • Maladie ou conflit psychique : dépression, antécédents d’agression ou d’abus sexuels, mauvaise image corporelle, inhibition éducative ou religieuse, culpabilité, antécédent d’IVG, fausses croyances, etc.
  • Maladie somatique hormonale (hypogonadisme, hypothyroïdie, déficit en testostérone, excès de prolactine, etc.), gynécologique ou métabolique (diabète, cardiopathie, etc.).
  • Conflits relationnels ou période de stress : familial, conjugal, professionnel, deuil, divergence des désirs sexuels, etc.
  • Effets indésirables d’un traitement médicamenteux. Il s’agit le plus souvent des traitements psychotropes, de certains traitements cardiologiques, de traitements anti-hormonaux. Certaines femmes présentent une baisse du désir sexuel sous pilule contraceptive.
  • Prise de produit ayant un impact négatif sur le désir (alcool, drogue).
  • Baisse du désir qualifiée « d’adaptative » en réaction à une situation spécifique : fatigue, grossesse personnelle ou de la partenaire, maladie du conjoint, contexte de séparation, difficulté sexuelle chez la ou le partenaire, etc.
  • Baisse du désir pour son ou sa partenaire avec le temps : diminution du sentiment amoureux, habitudes, routines, dysfonction sexuelle chez le ou la partenaire, etc.

On peut également distinguer différentes formes de baisse du désir en fonction de leur contexte général de survenue :

  • Le sujet n’a jamais ressenti de désir sexuel, ou baisse du désir primaire. C’est plutôt rare, ne concernant qu’environ 1% de la population.
  • Le sujet avait du désir mais n’en ressent plus ni seul ni pour personne : baisse du désir partenaire indépendante ou secondaire généralisée.
  • Le sujet avait toujours éprouvé du désir pour sa ou son partenaire mais n’en ressent plus tout en conservant un désir seul ou pour d’autres partenaires : baisse du désir partenaire dépendante ou secondaire situationnelle.

 

En fonction de cette évaluation, des prises en charge spécifiques pourront être proposées, allant d’un traitement hormonal médical à une prise en charge sexologique et par les prises en charge psychologiques et complémentaires corps-esprit.

 

Courtois F, Bonierbale M et coll. Médecine sexuelle. Lavoisier Ed., Paris, 2016

Lansac J, Lopès P et coll. Questions sexo. Eyrolles Ed., Paris, 2017

Lopès P, Poudat FX. Manuel de sexologie. Elsevier Masson Ed., Paris, 2014

Mignot J et coll. L’aide-mémoire de psycho-sexologie. Dunod Ed., Paris, 2013


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.