Philippe Schwartz
Sexologie Hypnothérapie Relaxation à Paris 16
36 rue Scheffer, 75116 Paris 16
 
Disponible aujourd'hui de 9h30 à 13h et de 13h30 à 19h30
 
06 24 52 83 82

L’hypnothérapie en sexologie

Hypnothérapie

L’hypnothérapie comprend plusieurs dimensions particulièrement bénéfiques en sexologie :

  • Elle génère une relaxation corporelle et a une action anxiolytique.
  • Elle agit au niveau des pensées négatives avec un recadrage par des pensées et suggestions positives aboutissant à une modification des schémas comportementaux et émotionnels. Elle permet ainsi de rompre le cercle vicieux de l’échec par anticipation induit par les pensées négatives.
  • Par le biais des mémoires corporelles, elle recrée un contexte favorable au désir et au plaisir.
  • Elle met à jour des ressources inconscientes que le sujet pourra utiliser à son bénéfice.

L’hypnothérapie s’associe parfaitement à la relaxation et aux prises en charge sexothérapiques avec lesquelles elle peut s’inscrire dans une continuité thérapeutique souple et logique en s’adressant à une même entité psychocorporelle.

Les mêmes principes s’appliquent à l’hypnothérapie avec un thérapeute et à l’autohypnose sur soi-même.

 

Pourquoi l’hypnose a particulièrement sa place dans la prise en charge des troubles sexuels ?

L’hypnothérapie est une technique privilégiée en sexologie dans la mesure où elle permet de s’adresser à la fois au corps et à l’esprit qui sont les deux acteurs indissociables de la sexualité humaine.

De plus, tout comme la sexologie, l’hypnothérapie concerne le sujet dans sa globalité et elles ont en commun :

  • L’abord de la dimension corporelle dans sa sensorialité et se présence dans l’ici et maintenant.
  • La prise en compte des dimensions affectives, relationnelles, imaginaires et érotiques.
  • L’importance de la relation de confiance entre le praticien et le patient.

Comme la sexualité, l’hypnothérapie est individuelle, non normative, laissant libre l’imaginaire du sujet, inventive et s’adaptant en permanence au sujet.

Une éducation rigide, une culture contraignante, des expériences sexuelles malheureuses, des échecs dus à une grande émotivité ou à une dysfonction sexuelle, un vécu négatif de son image corporelle, peuvent générer des blocages venant entraver la réalisation d’une vie sexuelle et sensuelle harmonieuse.

Il peut alors être nécessaire, au dela des prises en charge sexocorporelles, de remonter à l’inconscient pour modifier des schémas comportementaux négatifs venant entraver la sexualité et donc retentir sur les relations amoureuses.

L’hypnothérapie se propose alors de venir modifier au niveau inconscient ces schémas pathogènes, les images de soi négatives, les anxiétés inscrites profondément parfois.

L’état de conscience modifié induit par l’hypnose permet de mieux localiser les blocages profonds et de leur substituer des schémas positifs axés sur le bien-être et les sensations corporelles agréables ressentis durant la séance d’hypnose. Les désirs s’expriment plus librement et les sensations corporelles les fixent avec les émotions ressenties en parallèle, modifiant les ancrages réactionnels et comportementaux.

Elle le fait d’autant mieux que si les émotions et les sensations se prêtent difficilement à un travail psychothérapique classique, elles sont particulièrement bien approchées par le travail analogique inconscient et par les métaphores, qui sont les objets du travail en hypnothérapie.

Les procédés utilisés dans le traitement par hypnothérapie des troubles sexuels font particulièrement appel aux métaphores, aux visualisations et à la prise de conscience associée du bien-être corporel ressenti.

Toutes les dysfonctions sexuelles féminines et masculines peuvent être abordées en hypnothérapie à condition qu’une étiologie organique n’en soit entièrement responsable.

 

Le désir, l’état amoureux s’apparentent à un état hypnotique

On retrouve dans le désir et l’état amoureux des éléments de l’état hypnotique :

  • L’absorption : le sujet est complètement absorbé dans son désir, ses émotions et ses sentiments.
  • L’hypersuggestibilité : tout signe émanant de l’aimé agit comme un ancrage d’activation émotionnelle et de suggestion comportementale.
  • La dissociation psychique : le sujet perd le contact avec la réalité quand elle contredit son désir et devient imperméable aux raisonnements extérieurs.

C’est après la rencontre amoureuse que le couple en formation sortira de l’état hypnotique pour entrer dans la phase de différenciation.

On retrouve également certaines caractéristiques hypnotiques dans le vécu de la sexualité :

  • Sensation de détente.
  • Absorption attentionnelle.
  • Suspension du contrôle conscient, lâcher-prise corporel et émotionnel.
  • Prise de conscience amplifiée des sensations corporelles.
  • Mise à distance de l’environnement.
  • Modification du sentiment subjectif de l’écoulement du temps.

 

L’intérêt du couplage hypnothérapie, relaxation et sexothérapies

L’approche psychocorporelle est au centre des trois types de soins que sont la sexologie, la relaxation et l’hypnothérapie. Il en est de même pour la prise en compte de l’individu dans sa globalité.

 

Relaxation et hypnothérapie

Le couplage de la relaxation et de l’hypnothérapie se fait assez naturellement puisque les deux reposent sur un état de conscience modifié associé à un état de détente et de bien-être.

La relaxation vient ajouter à l’hypnose son effet propre de réduction du stress et de l’anxiété.

L’hypnose va venir surajouter son efficacité propre sur les troubles anxieux et les schémas émotionnels et comportementaux pathogènes.

Il faut d’ailleurs noter que ce couplage peut se faire d’autant plus simplement qu’une des méthodes d’induction de l’état hypnotique repose sur des contractions et décontractions musculaires. Par ailleurs, les deux techniques visent à se positionner dans l’ici et maintenant.

Il n’en demeure pas moins que l’association d’une séance d’hypnose doit répondre au processus spécifique de l’hypnothérapie avec en particulier l’entretien préalable avec le patient, la fixation d’objectifs bien identifiés et l’accord du patient.

 

Hypnothérapie et sexothérapies

Le couplage avec les sexothérapies répond également à une logique thérapeutique dans la mesure où nombre de dysfonctions sexuelles sont liées à des schémas comportementaux bien ancrés dans l’esprit. L’hypnothérapie permet alors d’aborder la survenue du symptôme sexuel en amont de sa constatation physique et de modifier la réponse réflexe pathogène lors de la survenue du stimulus sexuel.

Elle permet également d’amplifier le message positif véhiculé par les sensations corporelles sexuelles et sensuelles.

 

Que conclure ?

  • L’hypnothérapie s’intègre parfaitement dans les pratiques psychocorporelles utilisées pour traiter les troubles sexuels tant de la femme que de l’homme et peut les potentialiser.
  • Elle permet de réduire la durée des prises en charge pour troubles sexuels, de diminuer la fréquence de survenue des rechutes et de majorer la satisfaction sexuelle des patients.
  • Les protocoles thérapeutiques en hypnothérapie sont relativement courts puisqu’ils vont de 5 à 10 séances, parfois moins.

 

Araoz D. Prise en charge des problèmes sexuels par l’hypnose. In Benhaiem JM. L’hypnose médicale. Med-Line Ed., Paris, 2017

Cudicio P. Sexothérapie. In Bioy A, Célestin-Lhopitaux I. Hypnothérapie et hypnose médicale. Dunod Ed., Paris, 2014

Mignot J et coll. Psycho-sexologie. Dunod Ed., Malakoff, 2013

Simon V, Mimoun S. Comment résoudre ses problèmes sexuels grâce à l’hypnose. L’esprit du temps Ed., Paris, 2009


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.