Philippe Schwartz
Sexologie Hypnothérapie Relaxation à Paris 16
36 rue Scheffer, 75116 Paris 16
 
Disponible aujourd'hui de 9h30 à 13h et de 13h30 à 19h30
 
06 24 52 83 82

L’hygiène de vie dans la fibromyalgie

Relaxation

On estime qu’environ 2% de la population souffrent de fibromyalgie, ce qui correspond à un nombre de sujets en France d’environ 1,5 millions, avec une prédominance féminine encore non expliquée.

Le respect d’une hygiène de vie en accord avec son mode de vie et ses capacités propres est essentiel pour être en mesure de gérer ses symptômes au quotidien.

 

Alimentation

Aucun régime alimentaire particulier n’a montré d’efficacité pour améliorer la fibromyalgie. Il est donc inutile de s’imposer des contraintes supplémentaires d’ordre alimentaire.

Plus qu’un régime alimentaire particulier, il semble qu’un apport en antioxydants (compléments alimentaires, oméga 3, fruits et légumes) ait un effet favorable sur l’évolution de la fibromyalgie.

Il importe en revanche d’éviter les excitants (café, thé, alcool) qui sont susceptibles de porter préjudice au bon équilibre de sommeil dont les troubles sont souvent importants dans la fibromyalgie.

 

Essayer les compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires pourraient aider à lutter contre des symptômes handicapants de la fibromyalgie.

• La mélatonine peut améliorer les troubles du sommeil avec des doses débutées à 0,5 mg et augmentées progressivement jusqu’à l’obtention de l’efficacité souhaitée entre 3 et 5 mg/j.

• Une supplémentation en magnésium à la dose de 300 à 600 mg/j ou de malate de magnésium à la dose de 1200 à 2400 mg/j aidera à lutter contre la douleur, le stress et la fatigue.

• L’apport en magnesium peut être couplé avec un apport en chlorophylle sous forme magnésienne (forme non oxydative mieux assimilée), laquelle a un effet favorable sur la fatigue à la dose de 1 à 2 g/j.

• Le coenzyme Q10 a montré son efficacité sur les douleurs et sur la fatigue à des doses de 100 à 300 mg/j, vraisemblablement par son effet anti-oxydant.

• La L-carnitine à la dose de 1 g/j répartie en 2 prises de 500 mg s’est montrée efficace sur la réduction des symptômes de la fibromyalgie et sur l’amélioration du bien-être global.

• La S-adénosyl méthionine (SAM) entraîne une diminution des douleurs variable selon les sujets à une dose de 800 mg/j, notamment des tensions musculaires et de la fatigue matinale.

• La vitamine D, via ses multiples effets métaboliques bénéfiques et en particulier au niveau du système nerveux, améliore la modulation de la perception de la douleur à la dose moyenne de 1000 UI/j.

• La Chlorelle ou Chlorella à des doses comprises entre 6 et 10 mg/j semble réduire les douleurs dans la fibromyalgie mais son efficacité n’a pas été formellement démontrée.

• Le D-ribose à la dose de 10 à 15 mg/j a montré apporter une amélioration des symptômes fibromyalgiques et en particulier du sentiment de mal-être et des douleurs mais des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer son efficacité.

• Le L-tryptophane en prise de 1 g 20 minutes avant le coucher peut améliorer l’endormissement et le sommeil.

• Le 5-hydroxytryptophane (5HT) en cure de 300 mg/j en 3 prises de 100 mg pendant 1 mois est efficace sur de nombreux symptômes de la fibromyalgie (douleur, tensions musculaires, fatigue, anxiété) via son rôle dans la synthèse de la sérotonine.

• Un apport en collagène est susceptible d’être bénéfique dans la fibromyalgie en maintenant l’élasticité des tissus musculaires et leur régénération, avec des bénéfices sur la réduction des tensions et des douleurs. Il se prend par cure de 5 à 10 g/j durant 3 à 6 mois, de préférence avant les repas et associé à de la vitamine C qui en favorise l’assimilation.

• La Fibromyalgine® est commercialisée en gélules associant plusieurs principes actifs, soit stimulantes pour le matin (gingembre, gelée royale, vitamine C, reine des prés) soit relaxantes pour le soir (camomille, passiflore, reine des prés, chiendent, L-tyrosine). Elle se prend en cure de 2 mois avec une gélule matin et une gélule soir par jour et améliore la fatigue et les troubles du sommeil dans la fibromyalgie. Il en existe une formule « forte » enrichie en vitamine C, ginseng et magnésium.

 

Activité physique

L’exercice physique régulier et à une intensité moyenne est la seule activité ayant montré une efficacité quasi constante pour améliorer le confort et la qualité de vie dans la fibromyalgie avec un bénéfice notable sur la douleur et sur le handicap corporel.

La pratique d’une activité physique régulière, douce et respectueuse de ses propres capacités est donc toujours recommandée.

Il peut s’agir de la marche, du vélo, de la natation. Les exercices en milieu aquatique et les étirements musculaires sont particulièrement recommandés.

Cette activité physique peut être couplée avec la pratique du Tai Chi ou du Yoga.

 

Respect de son sommeil

Les troubles du sommeil sont à la fois conséquence et cause de l’altération de la qualité de vie, de la recrudescence des douleurs et de l’anxiété, aboutissant à un cercle vicieux.

Il importe de se mettre en accord avec ses propres besoins de sommeil en termes d’horaires de coucher et de lever, de temps de sommeil et de respecter une régularité dans son propre rythme.

 

Pour conclure

La seule recommandation « universelle » est de maintenir une activité physique régulière à laquelle chacun associe les pratiques de son choix selon ses goûts, ses affinités, ses capacités et en fonction des bienfaits ressentis sur ses symptômes les plus handicapants.

 

Ameli. Le traitement de la fibromyalgie, 2019 https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/fibromyalgie/le-traitement-de-la-depression

Bourée P, Bisaro F, Ensaf A. Fibromyalgie : prescrivez le sport. Rev. Prat. MG, 2018 ; 32 : 426-427

Chiaramonte R, Bonfiglio M, Chisari S. Mutisiciplinary protocol for the management of fibromyalgia associated with imbalance. Rev. Assoc. Med. Bras., 2019; 65

Fibromyalgie. Les idées reçues. La rhumatologie pour tous, 2016 https://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/fibromyalgie/les-idees-recues

HAS. Syndrome fibromyalgique de l’adulte. Rapport d’orientation. Juillet 2010

Laroche F. Fibromyalgie. Mise au point. Rev. Prat., 2019 ; 69 : 649-651

Richard L. Nahin et coll. Evidence-Based Evaluation of Complementary Health Approaches for Pain Management in the United States. Mayo Clinic Proceedings 2016 ; 91 : 1292-1306


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.