Philippe Schwartz
Sexologie Hypnothérapie Relaxation à Reims
19 boulevard Foch, 51100 Reims
 
Indisponible aujourd'hui
 
06 24 52 83 82

Influence des bactéries intestinales sur le cerveau

05 Mar 2022 Philippe Schwartz Santé globale

La flore bactérienne intestinale, ou microbiote, est constituée de milliards de bactéries vivant à l’intérieur du tube digestif.

L’organisme humain vit en symbiose avec cette flore, ce qui signifie qu’elle est autant utile à notre organisme que notre organisme est utile à la vie des bactéries qui la composent. En effet, ces bactéries se nourrissent de nos apports alimentaires et en contrepartie elles représentent une étape importante de prédigestion de nos aliments. Le microbiote est ainsi un régulateur et un facilitateur de notre digestion.

Depuis peu, le microbiote est reconnu comme un acteur de régulation clé dans de nombreux processus cérébraux :

  • Modulation de la réponse au stress et de l’anxiété.
  • Régulation de l’humeur.
  • Processus cognitifs (attention, mémoire, etc.).
  • Pathologies neuro-inflammatoires.
  • Déclin cognitif.
  • Vraisemblablement régulation du métabolisme de la sérotonine, majoritairement produite dans l’intestin.

 

Des interactions multiples entre tube digestif et mental

On sait maintenant que le microbiote interagit en permanence avec le cerveau de façon bidirectionelle via :

Depuis plusieurs années, un rôle de cette flore sur les comportements et sur le mental a ainsi été mis en évidence et reconnu comme un déterminant clé de la santé globale incluant la santé sexuelle.

Par exemple, l’absence de flore bactérienne intestinale (axénie) a pu être associée un taux élevé d’anxiété, une sensibilité exacerbée au stress et un comportement d’isolement. Les réactions anxieuses et la sociabilité se normalisent lors du rétablissement d’une flore intestinale normale.

Des différences significatives ont été observées entre les microbiotes de sujets souffrant de difficultés psychiques et de sujets n’en souffrant pas. Ainsi, chez les patients souffrant de dépression majeure, le microbiote est à la fois réduit qualitativement en diversité des micro-organismes qui le composent et quantitativement en nombre total de bactéries.

Il a également été mis en évidence que les sujets présentant un syndrome de l’intestin irritable, maladie dans laquelle la flore bactérienne intestinale est perturbée, souffrent avec une fréquence supérieure à la population générale de troubles anxieux et dépressifs.

Il a aussi été objectivé que certains antibiotiques et certains probiotiques peuvent permettre de normaliser les symptômes dépressifs et certains troubles du comportement, ce qui confirme l’implication de la flore bactérienne digestive et constitue, via l’alimentation, une voie thérapeutique nouvelle.

Par ailleurs, un des modes d’action de l’effet bénéfique du jeune intermittent pourrait passer par une amélioration du microbiote.

 

L’importance de l’alimentation

Plusieurs facteurs ont été identifiés comme altérant notablement la flore bactérienne intestinale :

  • Une alimentation pauvre en fibre.
  • Des apports importants en graisses saturées.
  • Une alimentation riche en sucres raffinés d’absorption rapide.
  • Les additifs artificiels comme les édulcorants.

Inversement, les facteurs suivants favorisent la bonne santé du microbiote :

  • Une alimentation riche en fibres alimentaires.
  • L’apport de polyphénols.
  • La richesse des apports en graisses insaturées.

 

Adan RAH et coll. Nutritional psychiatry : towards improving mental health by what you eat. Eur. Neuropsychopharmacol., 2019; 29: 1321-1332

Dortier JF. Quand l’alimentation rend fou. Sciencss Humaines, 2017 ; 292

Firth J et coll. Food and mood: how do diet and nutrition affect mental wellbeing? BMJ, 2020; 369: m2440

Firth J et coll. The efficacy and safety of nutrient supplements in the treatment of mental disorders. World Psychiatry, 2019; 18: 308-324

Fond G et coll. Nutrition et psychiatrie. Rev. Prat. MG, 2020 ; 34 : 428-429

Noonan S et coll. Food and mood: a review of supplementary prebiotics and probiotics interventions in the treatment of anxiety and depression en adults/ BMJ Nutrition, 2020


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.